Vous êtes ici

Découvrez le paysage du marais

carte territoire marais

Découvrez les 4 espaces côtiers

Paysage emblématique du Pays Marennes Oléron, le marais recouvre 40 % de son territoire et 60 % de celui du bassin de Marennes. Patiemment aménagé par l’homme, il a fourni pendant plusieurs siècles le précieux sel nécessaire à la conservation des aliments avant d'être reconverti, à partir du XVIIIe siècle, dans la production et l’affinage des huîtres.
Moitié terre, moitié eau, écrasé par le ciel, le marais ne domine l’océan que de quelques dizaines de centimètres et se laisse à peine deviner du promeneur ou du plaisancier sur son bateau. Il faut oser y pénétrer, suivre ses petites routes et serpenter entre ses claires pour découvrir toute la complexité et la richesse de ce territoire méconnu.
C’est un monde étonnant où l’équilibre entre eau douce et eau salée se fait à travers une multitude de canaux, chenaux, ruissons, digues, buttes, vannes, clapets, bondes ou portes. Cet univers inaccessible au premier abord est entièrement façonné, géré et entretenu par les hommes qui y vivent : ce sont eux qui contrôlent patiemment, de marée en marée, l’alimentation en eau de mer et son cheminement pour pérenniser sa richesse séculaire.

 

Parfois totalement isolées, parfois en petits groupes, les exploitations, présentes dans cet espace entre terre et eaux, se découvrent au bout de petites routes et sont le plus souvent implantées au bord d’un chenal qui les relie directement à la mer.
Ces entreprises sont dynamiques et souvent novatrices ; l’ostréiculture et l’affinage des huîtres en claires restent bien sûr leur activité phare mais elles développent depuis plusieurs années des activités de diversification comme l’élevage des palourdes ou des crevettes impériales du marais charentais.
A la recherche de nouveaux marchés, certains se sont aussi lancés dans la culture de la salicorne et sur l’île d’Oléron, on voit depuis peu renaître la saliculture, une activité qui se valorise, aujourd'hui, principalement grâce à la vente de fleur de sel à la clientèle touristique.
Espace fragile essentiel à la sauvegarde de l’équilibre environnemental du territoire, le marais reste vivant grâce à toutes ces activités qui assurent sa pérennité.

Le chenal

Véritable signature visuelle du Pays Marennes Oléron, le chenal est un élément incontournable du territoire qu’il a dessiné au cours des siècles avec ses innombrables ramifications. Discret ou reconnu, petit ou grand comme ceux d’Ors ou de La Cayenne il fait inlassablement le lien entre le marais et la mer et voit passer à chaque marée les chalands ostréicoles ou mytilicoles des entreprises implantées sur ses rives.

Découvrez d'autres métiers de l'espace Marais

Vénériculteur - Elevage de palourde

Voir le métier

Entretien du marais

Voir le métier

Producteur de salicorne

Voir le métier

Saunier - Récolte du sel

Voir le métier
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
Portage administratif du projet par l’Office de Tourisme de l’île d’Oléron et du bassin de Marennes. Projet financé par le programme Axe 4 du Fonds Européen pour la Pêche, le Pays Marennes Oléron, la Région Poitou-Charentes, le Port de la Cotinière et le Comité Régional de la Conchyliculture Poitou-Charentes. L’Europe s’Engage en France avec le Fonds Européen pour la Pêche.